brigadier


brigadier

brigadier [ brigadje ] n. m.
• 1640; de brigade
1Milit. Anciennt Celui qui commandait une brigade. Mod. Officier supérieur dans certaines armées. Brigadier général. Fam. Général de brigade.
2Celui qui a, dans la cavalerie, l'artillerie et le train, le grade le moins élevé (correspondant à caporal). Brigadier-chef : militaire du grade immédiatement supérieur à celui de brigadier.
Chef d'une brigade (de gendarmes, de gardes forestiers, de cantonniers, etc.).
Gradé de police. Elle est brigadier. REM. Le féminin serait une brigadière.
Mar. Premier matelot.
3Techn. (Théâtre) Bâton qui sert à frapper les trois coups annonçant le début d'une pièce.

brigadier nom masculin Grade correspondant à celui de caporal, dans la cavalerie, l'artillerie et le train (anciennes armes montées). Général de brigade. ● brigadier (citations) nom masculin Gustave Nadaud Roubaix 1820-Paris 1893 Deux gendarmes, un beau dimanche, Chevauchaient le long d'un sentier ; L'un portait la sardine blanche, L'autre, le jaune baudrier. Le premier dit d'un ton sonore : « Le temps est beau pour la saison. — Brigadier, répondit Pandore, Brigadier, vous avez raison. » Chansons, Pandore ou les Deux Gendarmes brigadier (expressions) nom masculin Brigadier des armées du roi, autrefois grade intermédiaire entre celui de colonel et celui de maréchal de camp. Brigadier de gendarmerie, ancienne appellation du chef de brigade de gendarmerie. Colonel brigadier, en Suisse, commandant d'une brigade.

brigadier
n. m.
d1./d MILIT Chef d'une brigade.
|| Fam. Général de brigade.
d2./d Dans l'artillerie, la cavalerie, grade correspondant à caporal dans les autres armes.
|| Spécial. Chef d'une brigade de gendarmes.
|| Gradé de police.
|| MAR Matelot aidant à la manoeuvre d'accostage d'une embarcation.
d3./d Chef d'une équipe d'ouvriers.

⇒BRIGADIER, subst. masc.
A.— ARMÉE
1. Officier supérieur dans certaines armées. Brigadier des armées du roi; brigadier-général; colonel-brigadier. M. Basco, brigadier des armées navales, gouverneur général de Manille (Voyage de La Pérouse, t. 2, 1797, p. 342); deux bataillons d'infanterie de marine commandés par le brigadier Irwin (DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 100).
Fam. Général de brigade.
2. Militaire ayant le grade le plus bas dans certaines armes (artillerie, cavalerie, train). Cf. caporal. Brigadier-fourrier :
1. ... Frantz et Jean-Nicolas se sont engagés à dix-huit ans : l'un est brigadier dans la cavalerie, l'autre a déjà les galons de maréchal des logis.
ABOUT, Le Roi des montagnes, 1857, p. 189.
Brigadier-chef. Militaire ayant le grade immédiatement supérieur à celui de brigadier.
B.— Domaines divers. Celui qui est à la tête d'une brigade, d'un groupe d'hommes spécialisés dans certaines tâches.
1. MAR. Premier matelot d'une embarcation.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
2. [Dans la gendarmerie] :
2. ... il entendit tout à coup un grand bruit dans la cuisine. Il y courut. Denis se débattait, saisi par deux gendarmes. Le brigadier prenait gravement des notes sur son carnet.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Denis, 1883, p. 849.
3. ... il existe des naïfs qui entrent dans l'Administration [de la police] comme ils entreraient dans l'Enregistrement ou dans les Douanes sédentaires : on m'a amené hier un nouvel inspecteur, il était il y a six mois brigadier-chef de gendarmerie à Belle-Isle-en-Terre, je lui ai parlé comme il se doit de la défense de la Société contre le crime et il croyait à ces majuscules.
NIZAN, La Conspiration, 1938, p. 210.
3. [Dans la police] Brigadiers de la Sûreté (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1879, p. 11).
4. [Dans certaines admin. de l'État ou municipales] Brigadier des douanes :
4. Derrière le jury, marchaient les soixante-dix gardiens [d'un musée] en blouse blanche, évoluant sous les ordres d'un brigadier, ...
ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 301.
5. [Dans certains corps de métiers] :
5. ... il avait des amis parmi les mineurs de fer comme parmi les charbonniers, parmi les affineurs comme parmi les employés des hauts fourneaux, parmi les brigadiers et les charpentiers comme parmi les forgerons, ...
VERNE, Les 500 millions de la Bégum, 1879, p. 101.
C.— P. anal. THÉÂTRE. Bâton avec lequel le régisseur frappe les trois coups :
6. Je hantais quotidiennement les coulisses de l'Opéra (1919-1925). Le « brigadier » de l'Opéra était alors vêtu de velours rouge et clouté d'or.
M. P. COTTE dans Vie et Langage, 1966, p. 295.
Prononc. :[]. LITTRÉ : ,,l'r ne se lie jamais; au pl. l's se lie``. Étymol. et Hist. 1640 (OUDIN, Recherches ital. et françoises, Paris). Dér. de brigade; suff. -ier. Fréq. abs. littér. :463. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 388, b) 627; XXe s. : a) 1 053, b) 667.
BBG. — RIGAUD (A.). La Consultationpermanente de l'O.V.F. Les lecteurs nous écrivent. Vie Lang. 1966, p. 295.

brigadier [bʀigadje] n. m.
ÉTYM. 1640, Oudin; de brigade.
———
I Milit.
1 Anciennt. Celui qui commandait une brigade.
Mod. Officier supérieur dans certaines armées. || Brigadier général. Fam. Général de brigade.
2 a Celui qui a, dans la cavalerie, l'artillerie et le train des équipages, le grade le moins élevé (correspondant à caporal). || Brigadier-chef : militaire du grade immédiatement supérieur à brigadier.
1 Quand il choisissait l'étoffe d'un pantalon pour son escadron, il fixait sur le brigadier tailleur un regard capable de déjouer Talleyrand (…)
Proust, le Côté de Guermantes, Folio, t. I, p. 157.
b Chef d'une brigade (de gendarmes, de policiers, de gardes forestiers, de cantonniers, de douaniers). || Brigadier des douanes, de gendarmerie.
2 Ma chronique devait se trouver en page quatre. Effectivement, l'un des agents, après être allé la montrer au brigadier, revint vers moi, avec une moue peu convaincue.
A. Blondin, Monsieur Jadis, p. 180.
En appellatif :
3 Brigadier, répondit Pandore,
Brigadier vous avez raison.
G. Nadaud, les Deux gendarmes.
3 Mar. Premier matelot.
———
II Techn. (théâtre). Bâton qui sert à frapper les trois coups annonçant le début d'une pièce de théâtre (dans les formes traditionnelles de théâtre).
COMP. Sous-brigadier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brigadier — ist ein militärischer Dienstgrad. Inhaltsverzeichnis 1 Allgemein 2 Schweiz 3 Österreich 4 Großbritannien, Commonwealth und arabische Staaten …   Deutsch Wikipedia

  • brigadier — BRIGADIÉR, Ă, brigadieri, e, s.m. şi f. 1. Persoană care face parte dintr o brigadă (2). 2. Tehnician din administraţia pădurilor, care conduce o brigadă silvică. 3. (înv.) General de brigadă. ♦ Caporal de artilerie sau de cavalerie. [pr.: di er] …   Dicționar Român

  • brigadier — BRIGADIER. s. m. Celui qui commande une Brigade. Il est Brigadier dans une telle Compagnie. Un Brigadier de Cavalerie. Un Brigadier d infanterie. Brigadier de Dragons. Brigadier des armées du Roi …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • brigadier — general Brig a*dier gen er*al [F. brigadier, fr. brigade.] (Mil.) An officer in rank next above a colonel, and below a major general. He commands a brigade, and is sometimes called, by a shortening of his title, simple a {brigadier}. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • brigadier — (Del fr. brigadier). 1. m. Oficial general cuya categoría era inmediatamente superior a la de coronel en el Ejército y a la de contraalmirante en la Marina. Hoy ha sido reemplazada esta categoría por la de general de brigada en el Ejército y la… …   Diccionario de la lengua española

  • brigadier — 1670s, officer in command of a brigade, from Fr. brigadier, from brigade (see BRIGADE (Cf. brigade)) …   Etymology dictionary

  • brigadier — [brig΄ə dir′] n. [Fr < BRIGADE] [Informal] 1. short for BRIGADIER GENERAL 2. a British military officer ranking above a colonel and below a major general …   English World dictionary

  • Brigadier — (v. fr., Kriegsw.), 1) so v.w. Brigadecommandeur, s. Brigade 2); 2) sonst bei der französischen Armee eine eigene Charge für diesen Dienst, zwischen dem Maréchal de Camp u. Colonel; bestanden seit 1668–1790; 3) s.u. Brigade 4) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Brigadier — (franz., spr. djē), Führer einer Brigade, veraltete Bezeichnung für Brigadekommandeur. In England und Spanien ist B. eine Rangklasse zwischen Oberst und General, in Deutschland ist die Bezeichnung nur bei der Gendarmerie (s. Gendarmen) in… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Brigadier — (spr. ĭeh), bei der franz. Kavallerie eine Rangstufe zwischen Gemeinem und Unteroffizier; in Deutschland s.v.w. Brigadegeneral, in Preußen auch Oberst, in Sachsen höherer Dienstgrad der Gendarmerie …   Kleines Konversations-Lexikon